Le christianisme est la religion la plus répandue dans le monde. Mais un regard global sur l’ensemble des chrétiens montre une grande diversité des traditions auxquelles ils se rattachent. Certains sont-ils plus chrétiens que d’autres ?

L’Eglise catholique romaine, les Eglises orthodoxes, les Eglises protestantes et les nombreuses nouvelles Eglises indépendantes se présentent toutes comme authentiquement chrétiennes. Ces Eglises en effet fondent leur existence et leur foi sur Jésus, qu’elles honorent comme Christ (terme grec signifiant Messie) et Fils de Dieu. A l’origine, c’est-à-dire après la mort et la résurrection de Jésus, les chrétiens, bien que d’origines diverses et malgré de nombreux conflits entre eux, sont perçus comme membres d’une seule Eglise qu’on appelle « Eglise indivise ». Ce terme est employé pour parler de l’Eglise du 1ermillénaire par opposition au 2èmeau cours duquel eurent lieu des ruptures.

De graves tensions avaient peu à peu éloigné l’Eglise de Rome, sous l’autorité du Pape, de celle de Constantinople, dépendant directement de son patriarche. Ainsi le grand schisme sépara définitivement, en 1054, l’Eglise Catholique romaine de l’Orthodoxie, elle-même organisée en plusieurs Eglises correspondant chacune à un patriarcat. Plus tard les Eglises d’Orient, dont beaucoup avaient déjà pris leur autonomie par rapport au patriarcat de Constantinople, se dédoublèrent généralement en deux branches, l’une orthodoxe, l’autre se rattachant à Rome.

Au XVIème siècle apparut une nouvelle division : le protestantisme naquit du refus de certaines pratiques ecclésiales et d’une volonté de plus grande fidélité aux Ecritures Saintes. Cette rupture fut à l’origine de tensions non seulement religieuses mais aussi politiques, qui mirent le feu à l’Europe (guerres de religion).  Le protestantisme, dès l’origine, s’organisa en plusieurs Eglises distinctes. Peu à peu beaucoup d’autres Eglises virent le jour, se rattachant plus ou moins directement à la tradition protestante. Aujourd’hui on voit fleurir des Eglises « indépendantes », ne se rattachant à aucune tradition existante. Le christianisme est donc composé d’Eglises diverses, confessant leur foi sous des modes différents.

Le christianisme est donc pluriel. Il est composé d’Eglises diverses, confessant leur foi sous des modes très différents.

 

FL

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter